Le combat de Nathalie

Le cancer du sein, un combat

J’ai rencontré Nathalie pour une séance de photos de famille, avec son mari, Franck et leur fille Thaïs. Nathalie savait déjà que le cancer avait pris possession de son corps, que le traitement allait commencer dans les semaines suivantes, qu’après plus rien ne serait jamais pareil.
Elle m’a recontacté quelques temps plus tard pour mettre des images sur son combat, des portraits de la maladie. Elle avait envie de photos N&B, presque brutes, sans condescendances, d’être ce que le cancer avait fait à son corps, à son esprit.
Il y a un détachement dans ces images, elle les regarde comme si c’était quelqu’un d’autre, un autre soi même que l’on reconnait sans le connaitre.

Le cancer en photo n’est pas une thérapie

Même si dans la vie, on est tous confronté au cancer de près ou de loin, c’était pour moi, la première fois que je le photographiais. Pour Nathalie, la séance à été plus simple que la première fois, les poses étaient presque naturelles. Il fallait montrer ce qui était, pas besoin de sourire, de chercher sa place, sa position. Il ne s’agit pas ici, comme on le rencontre souvent dans les séances photos un peu forte en émotion, d’une séance de « photo-thèrapie », mais plutôt d’un combat, cette séance ne guérira rien, elle n’aidera pas Nathalie a accepter son corps. Elle ne sert qu’a montrer ce qui est, ce que la maladie a fait, a montrer à soi et aux autres.

Le Post-traitement

Lors de mon travail en Post-traitement, au moment de regarder les images, ce qui n’est jamais simple quand on sait que l’attente est forte. Je n’ai pas opté pour du N&B, peut être un peu trop fade, pour un combat si fort, un peu trop passé pour se projeter dans l’avenir. Je voyais dans la couleur la priorité de cette nouvelle vie que se forgeait Nathalie.

Petit mot de Nathalie:
« Bonjour Patrice, 
Je vous remercie du fond du coeur pour ces photos qui sont finalement plus jolies en couleur qu’en Noir et Blanc. Et merci de les avoir publiées sur votre site professionnel. les commentaires me permettent de continuer le combat avec plus de force.
Amicalement, Nathalie »

Nathalie-6710Nathalie-6713 Nathalie-6717 Nathalie-6721 Nathalie--2Nathalie-6725 Nathalie-6739 Nathalie-6740Nathalie-6746 Nathalie-6748 Nathalie-6751

Partager cette actualité :

Facebook
Twitter
Linkedin
Pinterest